Actualités

Gagner en productivité avec un bâtiment ovin fonctionnel

La revue Réussir Pâtre d’Août Septembre a consacré un reportage à l’exploitation ovine de Maxime BARON à Nueil les Aubier (79).

 

Investir pour pérenniser

Maxime est un jeune éleveur ayant repris l’exploitation familiale en investissant dans son atelier ovin pour améliorer les performances du troupeau et les conditions de travail afin de le pérenniser. Son suivi technico-économique est réalisé avec l’appui de Nicolas GAILLARD, technicien ovin à Ter’elevage.

Remerciements

Nous tenions à remercier chaleureusement Maxime pour son investissement et son accueil qui ont également permis de tenir l’assemblée des sections ovine et caprine de Terrena au sein de son nouveau bâtiment le 25 Juin dernier.

 

 

L’article est à lire ou relire ici 👇

ARTICLE AU FORMAT PDF

 

Maxime Baron _ production ovine _ Réussir Pâtre - 08/09-2021

 

Aimez la viande, mangez-en mieux !

L’interprofession INTERBEV choisit dans sa communication de prôner les valeurs d’une filière responsable et en démarche de progrès. Retrouvez la campagne de la saison 2021 « Aimez la viande, mangez-en mieux » pour porter les valeurs de la filière à travers des actions de communication dédiées.

 

Les campagnes “Naturellement Flexitariens”

Lancée en 2019 avec Ogilvy Paris, la première saison de cette campagne collective installait le personnage de Thomas, son mode de vie et de consommation responsables, définissant le flexitarien comme l’omnivore avisé du 21e siècle. Le 11 avril a démarré la saison 2, avec un nouveau film réalisé lui aussi par Romain Quirot, qui fait la part belle à de nouveaux flexitariens : les amis de Thomas, aux vies et habitudes très différentes et dont l’intention commune est de privilégier une alimentation variée et de qualité. Ils ne tiennent pas compte des injonctions sociétales et incarnent tous une manière de mieux manger, contemporaine et propre à chacun d’eux.

L’objectif de cette campagne ? Initier un dialogue sincère avec les consommateurs et leur montrer en quoi la filière Elevage et Viande a un rôle central à jouer pour mieux nourrir les Français dans le respect de la planète et du vivant : des Français qui sont « Naturellement Flexitariens ».

 

“AIMEZ LA VIANDE, MANGEZ-EN MIEUX.”

 

Au-delà de la diffusion des séquences du film publicitaire, le volet réseaux sociaux fait également l’objet de nombreuses publications autour du « manger sain, manger bon » et des engagements sociétaux de la filière Elevage et Viande pour le « manger mieux ».

Les internautes peuvent aussi retrouver plus d’informations sur ses engagements en matière de production responsable et durable sur le site Internet « Naturellement-flexitariens.fr », ainsi que le nouveau spot publicitaire.

 

Commercialisation des agneaux à Ter’elevage : revue de presse

100 000 agneaux commercialisés par Ter’elevage en 2020 

 

La revue Pâtre a publié un article dans son magazine du mois d’Août-Septembre à l’occasion de l’Assemblée de l’organisation de producteurs ovins qui a eu lieu le 25 juin dernier.

 

Les équipes Ter’elevage restent mobilisées pour accompagner la hausse des cours de l’agneau tout en surveillant de près la hausse des charges. Nous continuons de poursuivre le travail engagé sur la valorisation des agneaux avec nos marques et signes de qualité.

 

80% des 100 000 agneaux commercialisés en 2020 l’étaient par le biais d’une démarche différenciée.

 

L’article est à lire ou relire ici 👇

 

 

 

Nous tenons à remercier sincèrement Pierre-Luc Pavageau, qui cède sa place de président de l’organisation de producteurs ovins viande de Terrena après plus de 10 années au service de la coopérative. Pleine réussite à Benoît Gavaland, qui prend la suite des projets et des actions menées en faveur des éleveurs adhérents et pour l’avenir de ces productions sur nos territoires !

 

 

 (à gauche : Pierre-Luc Pavageau – à droite : Benoit Gavaland)

 

TERRENA 2030 : CONTRIBUER AUX RÉSULTATS DES EXPLOITATIONS DU GRAND OUEST DE LA FRANCE

La coopérative Terrena a lancé le 15 juin dernier, au cours de son assemblée générale, son projet coopératif à horizon 2030. Le projet Terrena 2030 s’appuie sur la force des liens entre cultures et élevages pour contribuer aux résultats des exploitations agricoles du Grand Ouest.

 

Ce projet coopératif est à la fois le point de départ d’un nouveau modèle et la formalisation de ce vers quoi nous tendons collectivement depuis maintenant 13 ans. Un nouveau modèle, centré sur la satisfaction de nos adhérents, fondé non plus sur l’engagement de moyens mais sur l’engagement de la preuve.

 

Nous sommes engagés dans de nombreuses transformations qui vont rythmer la vie de notre coopérative pendant les 10 prochaines années.

 

Nous croyons dans la force du collectif.

 

Nous croyons dans la force des liens entre cultures et élevages parce que nous sommes convaincus qu’elle contribue aux résultats des exploitations du Grand Ouest de la France, à la vitalité de nos territoires et qu’elle répond aux choix alimentaires de chacun.

 

Nous sommes engagés dans une manière différente de penser et de faire ces agricultures.

 

Nous avons la conviction de pratiquer une agriculture de confiance, qui contribue positivement aux enjeux de transitions écologique et alimentaire. Et nous allons mesurer ses impacts positifs.

 

Oui, ce sont là nos convictions profondes, intimes ; celles qui nous animent, adhérents et salariés.

 

Nous avons défini collectivement un horizon pour notre coopérative. Nous nous mettons en chemin, ensemble, aujourd’hui, vers cet horizon.

 

 

Découvrir le projet coopératif TERRENA 2030

Nos producteurs à l’honneur dans l’Agri 53

Une belle mise en avant de Terrena dans l’Agri 53 la semaine passée !

 

 

 

Jean-Luc et Sylvie Huneau, éleveurs de limousines ainsi que Stéphane Trihan, engraisseur de charolaises, se sont prêtés au jeu du reportage, avec Élie Gavard, technicien Ter’elevage pour mettre en avant leur travail et celui de la coopérative.

 

Nous les remercions de leur implication.

 

A lire ici 👇👀

 

 

U communique dans la Presse Régionale en s’appuyant sur Terrena

La semaine de l’Agriculture a été l’occasion pour toutes les enseignes de montrer leur proximité avec le monde agricole.

 

Notre Partenariat avec U Enseigne leur permet d’illustrer leurs actions.

Image non disponible

 

U Enseigne a ainsi communiqué ce week-end dans la Presse Quotidienne Régionale (PQR), sur la « juste rémunération » pour les agriculteurs engagés dans ses filières, en en faisant un des axes de sa communication.

 

Cette communication met en avant les contrats U filières en Porc, dont celui signé avec TERRENA, où le prix de revient intervient à part égale avec la cotation et le prix de marché.

 

 

C’est Joël THOMAS, adhérent Terrena et éleveur de génisses NA à MAUZE-THOUARSAY dans le 79, qui illustre cette publication. A noter que ces génisses NA « Excellence » alimentent le dossier Bœuf charolais U Filière, vendu à marque U donc, au rayon Libre Service, en piécés, mais surtout en frais hachés.

 

 

Source visuels barquettes : Equipe Marketing Elivia

 

Autre mise en lumière de U Enseigne dans cette publication, pour ses steaks hachés surgelés à marque distributeur, et son action pour les rémunérations :

 

 » Système U, en lien avec Elivia, filiale de la coopérative Terrena, et Bigard, s’engage à compléter la rémunération des éleveurs, réunis en trois groupements de producteurs*, qui fournissent l’ensemble de la viande servant à l’élaboration des steaks hachés surgelés à la marque U, soit un volume de 1 700 tonnes de viande par an.

 

L’enseigne poursuit ainsi son action de soutien à la filière puisque 1 100 éleveurs recevront une rémunération complémentaire de 50 euros par bête, pour un total de 17 000 bêtes par an, soit 850 000 euros. »

 

(*) dont Ter’Elevage

 

(source : https://www.zepros.fr/steaks-haches-systeme-u-augmente-la-remuneration-des-eleveurs–94383)

Ter'elevage
https://www.youtube.com/channel/UCv-eSVuZwT29ex9lwnRj3kA?view_as=subscriber
https://twitter.com/terrenacoop
https://www.linkedin.com/company/terrena/